babystoxicbottle_1202464211

Après avoir lu mon billet sur les cosmétiques pour bébé, je continue sur ma lancée... Oui, oui je vous sens encore sceptique.

Reprenons notre chère boîte rose (ah zut c'est vrai que je ne l'ai pas eu, quel dommage), donc pour moi mon souvenir du contenu de la boite rose de mon premier lutin... et on trouve dedans... un biberon tout neuf. chouette !!! Ah non zut, c vrai j'allaite...Bon et un biberon qui ne sert à rien, un !

Si on regarde de plus près... on y trouve la composition du biberon. Ah non encore raté. ben oui y'a que des fées givrées pour regarder (bon sur certains, on peut le trouver : il s'agit du chiffre 7 dans le triangle de flèches ou alors les lettres PC). Bref, en fouinant sur le net on trouve que le fameux biberon est fabriqué en polycarbonate et donc qu'il contient.... Du Bisphénol A. Dernièrement, ce sujet a fait grand bruit au Canada, et comme j'ai l'ouie très fine... j'en ai entendu parler. Ce cher produit est un agent de liaison. Si ca vous intéresse d'aller plus loin, voici sa formule : C15H16O2 , je sais c'est très utile, sait-on jamais si vous aviez un diner mondain ??? ...oups je m'égare, revenons à nos moutons biberons.

Donc notre molécule a été classée substance toxique au Canada car ils pourraient provoquer des dérèglements hormonaux, une puberté précoce chez les fillettes, ou de l'hyperactivité. Les américains, qui n'aiment pas être mis de coté se sont penchés dessus et ils rejoignent le constat des canadiens. Après cette polémique, la France s'est également penchée sur le sujet pour nous annoncer que cela était sans danger pour la santé du nouveau-né d'après l'EFSA (autorité européenne de sécurité des aliments) le 23 juillet. La dose ingérée par les bébés seraient trop faibles pour être dangereux.... Ca ne vous rappelle rien ??? moi si. Ce n'est pas la dose qui est importante mais la durée d'exposition (d'après le C2DS).

En conclusion, chacun voit midi à sa porte mais en ce qui me concerne le principe de précaution prévaut. Surtout que monsieur Bisphénol A se trouve lui aussi partout, dans les biberons, les emballages de lait maternisé, .... donc ils ont leur dose les bébés. Mais le plus important est de savoir que cette molécule se dégage lorsque le biberon est chauffé ce qui explique que les nouveaux-nés sont exposés à un taux élevé (55 fois plus élevé qu'à température ambiante). Donc, on ne chauffe pas trop son biberon (surtout pas au micro-onde d'après mes lectures), on évite de le stériliser (de toute façon maintenant les médecins s'accordent pour dire qu'il n'y a plus besoin) et on évite le passage au lave vaisselle, et on les jette dès les premiers signes d'usure.

Ou alors mieux, on les évite (mais encore faut-il savoir lesquels en contient..) pour en choisir en verre ou en polypopylène (PP) qui ne contient ni bisphénol A ni phtalates.

Ou alors encore beaucoup mieux... on allaite le plus longtemps possible, tout en sachant qu'on ne pourra sans doute pas éviter le passage par la case biberon à notre petit lutin.

Pour en savoir plus :

Cliquez ici